Actualites

Kigali: Reflexion pour participation des jeunes dans l’espace politique en Afrique

  Depuis ce matin 22 juillet 2019, Mory CONDE séjourne à Kigali dans le cadre de l’appui aux réflexions centrées sur la participation des jeunes dans l’espace politiques en Afrique.
Organisée par Le Département African Union, du Programme international IDEA en partenariat avec le Secrétariat de la gouvernance pour la gouvernance en Afrique (AGA) et le Forum consultatif national des organisations politiques au Rwanda (NFPO).
Le thème «Contribution des jeunes à la prévention / atténuation de la violence électorale et politique dans les pays africains». Le choix du thème de cette Académie des jeunes 2019 est basé sur les recommandations et les leçons tirées des éditions de mai 2017 et juin 2018 qui ont été couronnées de succès.

L’Afrique est le premier continent jeune avec un indice démographique de près de 1,32 milliard d’habitants en 2019; 60% de la population a moins de 25 ans. Les jeunes âgés de 15 à 35 ans constituent le tiers de la population. La population de l’Afrique. Compte tenu de sa population en croissance rapide, il est prévu que d’ici 2030, le nombre de jeunes en Afrique aura augmenté de 42%. Cette projection présente à la fois des opportunités et des défis pour le programme de paix et de développement du continent, ainsi que pour l’avancement de la gouvernance démocratique sur le continent8. En effet, en tant que plus grande partie de la population du continent, la jeunesse africaine a des droits, des attentes, une volonté et des exigences en matière de participation politique qui doivent être pris en compte pour assurer un véritable contrat social entre les citoyens et les pouvoirs. Ces aspirations peuvent être mieux réalisées en leur permettant une participation et une appropriation équitables et significatives de tous les secteurs de la société dans les processus décisionnels.

Malheureusement, dans plusieurs pays africains, le rôle de la jeunesse dans les processus électoraux est souvent celui de la milice politique. utilisés par les partis politiques pour brutaliser les opposants – y compris chez certains «plus performants» de la gouvernance démocratique.
Pendant 4 jours, les personnes ressources des structures d’appui de African Union travailleront pour sortir un mémorandum qui permettra aux État d’accélérer le processus de participation des jeunes à tous les niveaux, notamment dans les processus électoraux.

 

service com

communication@moryconde.com

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Aller à la barre d’outils